La controverse sur les vaccins, une véritable guerre d’influence sur twitter

Plus de 300 000 tweets envoyés avec le terme « vaccine » entre le 2 avril et le 27 juin 2014, divisés en 61 000 communautés … Le moins que l’on puisse dire, c’est que la discussion sur les vaccins attire du monde ! Même si l’actualité peut occasionner quelques pics, comme par exemple la publication le 14 mai d’un article sur Medical Daily expliquant comment une surdose de vaccin à la rougeole a éliminé le cancer du sang d’une patiente, le débat reste passionné sur le sujet sur les réseaux sociaux.

01_vaccine_occurences

Pour résumer, les effets secondaires parfois rencontrés lors de prises de vaccins et plus ou moins avérés ont déclenché ces dernières années aux Etats-Unis (comme en France) une méfiance de plus en plus importante contre les vaccins, accusés de provoquer des maladies plutôt que de soigner. Si la recrudescence des maladies infantiles, rougeole et tuberculose en tête, devrait battre en brèche les attaques contre les vaccins à terme, il existe sur Internet un réseau très structuré d’acteurs opposés aux vaccins. Leurs articles sont par ailleurs très lus et très partagés, même si les articles pro-vaccins ont repris du poil de la bête, comme nous l’indique une recherche sur le site buzzsumo :

02_vaccine_buzzsumo

Si l’industrie pharmaceutique semble peu préoccupée par le sujet, de nombreux organismes de santé et ONG ont identifié le danger et ont commencé à réagir pour répondre aux inquiétudes exprimées par les internautes. Et celles-ci sont très variées, comme le montre cet extrait des principaux termes retrouvés via Visibrain dans les 300 000 tweets analysés avec le terme « vaccine » :

03_vaccine_termes1. Les anti-vaccins sont très actifs, les pro-vaccins sont plutôt influents

La carte des comptes les plus mentionnés montre un certain équilibre. On retrouve à gauche les comptes pro-vaccins, notamment les ONG @unicef et @gavialliance, ainsi que le centre de prévention des maladies américain @cdcglobal et la @gatesfoundation, très active sur les campagnes de vaccinations. A droite, les comptes anti-vaccins sont très interconnectés, de @vaxcalc à @vaccineexchance en passant par @drbloem et son site @mercola.

Cartographie des comptes les plus mentionnés utilisant le terme « vaccine »

04_vaccine_poid_mentions

Des journaux tel que @usatoday ainsi que des célébrités comme @jennymccarthy se retrouvent de leur côté entre les deux communautés.

Pour autant, ce relatif équilibre éclate quand on étudie la fréquence des tweets : les anti-vaccins sont de loin les plus actifs sont twitter. On observe à cette occasion une plus forte visibilité de la communauté anti-vaccins structurée autour de @doritmi, et l’apparition de comptes ciblant certains vaccins comme @gardasilinjured.

Cartographie des comptes ayant le plus tweeté sur « vaccine »

05_vaccine_poid_tweets

Mais cette influence des communautés anti-vaccins sur le débat des vaccins sur twitter se retrouve surtout en étudiant les comptes twitter « connecteurs », c’est-à-dire ceux qui font circuler l’information entre les communautés. Les personnes intervenant sur les vaccins étant très peu reliées entre elles, jouer le rôle de connecteur est très important pour pouvoir influer sur le débat en touchant des internautes neutres. Cette cartographie confirme l’importance des deux communautés anti-vaccins déjà identifiées.

Cartographie des comptes les plus interconnectés sur le sujet « vaccine »

06_vaccine_connecteurs

On dehors de @gavialliance, les comptes twitter pro-vaccins jouent peu les connecteurs. Néanmoins, leur notoriété leur permet de compenser ce déficit de connection avec d’autres communautés par leur influence générale sur twitter.

Cartographie des comptes les plus influents sur « vaccine »

07_vaccine_influenceurs

@Unicef et @vaccinewsnet, ainsi que @gavialliance et @gatesfoundation apparaissent ainsi les comptes les mieux à même de défendre les vaccins.

Cette première étude nous a permis d’avoir un aperçu des rapports de force présents entre les pro-vaccins et les anti-vaccins sur twitter. Nous allons utiliser les outils de filtres de Visibrain afin de préciser cette recherche en répondant aux questions suivantes :

–          Les raisons de la forte influence de @jennymccarthy dans ce débat ;

–          Les raisons de la forte occurrence (4500 fois) du terme « CIA » avec vaccine ;

–          La stratégie des comptes utilisant le hashtag #vaccine pour communiquer sur les vaccins ;

–          Les moyens utilisés par les pro-vaccins pour défendre la vaccination ;

–          La façon dont les épidémies récurrentes (type grippe) sont commentées.

2. Le cas Jenny McCarthy

Pourquoi l’actrice Jenny McCarthy est-elle autant mentionnée sur le sujet des vaccins ? Plus de 6000 mentions de son nom dans les tweets contenant « vaccine » ont lieu entre le 12 avril et le 14 avril.

08_vaccine_mccarthy

Les internautes critiquent en effet son revirement sur les vaccins. Dans une interview au Chicago Sun Times le 12 avril, elle déclare de ne pas être opposée aux vaccins. Pourtant, le lendemain, un article de Slate rappelle ses nombreuses déclarations sur les « dangers » des vaccins, ce qui va amener les internautes à ironiser sur les « deux » Jenny McCarthy.

Dans les faits, aucun réseau structuré ne va s’attaquer à Jenny McCarthy : ce sont surtout des internautes isolés ainsi que des journaux qui mentionneront le plus son nom dans ce cas précis. Un bon rappel du danger pour des célébrités d’intervenir sur des sujets controversés.

09_vaccine_mccarthy_mentions3. Quand la CIA espionne avec les vaccins

Un comble pour la CIA : se retrouver sur le devant de la scène, dans la position du mauvais élève devant reconnaître ses fautes, à cause de campagnes de vaccinations organisées par des ONG américaines à l’étranger.

Plus précisément, près de 4000 tweets ont été échangés le 19 mai après que la Maison Blanche ait promis que la CIA « n’utilisera plus de campagne de vaccination dans ses opérations ». A nouveau, l’information n’est pas particulièrement relayée par un groupe pro ou anti vaccins, mais par des profils d’internautes variés.

On notera notamment @pushinghoops, éditeur en chef de @NewInquiry, qui est l’internaute le plus connecté aux twittonautes intervenants sur le sujet. Il rappelle en effet que ces actions de la CIA sont responsables de la difficulté des ONG à mener au Pakistan des campagnes de vaccination.

10_vaccine_cia_mentions4. Qui communique avec le hashtag #vaccine sur les vaccins ?

L’étude des 13 050 tweets envoyés par 10 347 personnes contenant le terme « vaccine » ainsi que le hashtag « vaccine » entre le 2 avril et le 27 juin 2014 nous renseigne assez précisément sur les stratégies de communication autour des vaccins.

11_vaccine_hashtag_mentions

On constatera ainsi que ce sont des ONG, organismes gouvernementaux et sites d’informations sur les vaccins qui sont les plus mentionnées. Pour les anti-vaccins, peu de comptes twitter sont visibles en dehors de @drbloem, de @healthranger ou de @trutherbot.

Cette domination de l’usage structuré de la communication sur les vaccins via twitter – l’utilisation de hashtags permettant un engagement plus fort des communautés – est encore plus visible quand on met en valeur les comptes qui sont au centre de l’information sur le hashtag #vaccine :

12_vaccine_hashtag_connecteurs

Les anti-vaccins disparaissent, montrant ainsi leur isolement. On notera également l’apparition sur l’usage des hashtags du compte officiel de @gsk, seule entreprise pharmaceutique visible sur le sujet – à l’occasion d’un article sur les vaccins contre la malaria publié par le Guardian le 24 avril 2014.

5. Les armes des pro-vaccins sur les réseaux sociaux

Comme on vient de le voir, les organisations défendant l’utilisation et l’efficacité des vaccins savent mieux communiquer sur twitter que leurs opposants. De fait, ils ont ainsi été à l’origine d’une campagne pour contrer les « mythes sur les vaccins », avec le hashtag #vaccineswork. Plus précisément, c’est une campagne initiée par @unicef (1650 RT) et relayée notamment par @buzzfeed (715 RT), @cdcglobal (331 RT) et @gatesfoundation (160 RT).

13_vaccine_works_tweets

Mais ce qui a garanti le succès de cette campagne, c’est sa diffusion par des communautés et des acteurs très variés autour de la promotion de la vaccination. Là encore, les pro-vaccins ont démontré leur utilisation intelligente et efficace des réseaux sociaux, et leur forte capacité de mobilisation.

14_vaccine_works_connecteurs6. Bataille autour de la communication sur la grippe

Pour finir, il est intéressant également de suivre le traitement des épidémies en lien avec les vaccins, en l’occurrence la grippe qui nous fournit plus de 12 000 tweets envoyés par 7676 personnes sur la période étudiée.

15_vaccine_flu_mentions

On constate une très forte diversité d’interventions, qui semblent peu coordonnées. Néanmoins, les comptes les plus mentionnés sont plutôt vaccino-sceptiques comme @healthranger. Il y a donc un déficit de communication sur la vaccination de la grippe de la part des organisations promouvant la vaccination – mais la période étudiée n’est pas forcément très pertinente, les épidémies de grippe ayant généralement lieu en hivers.

16_vaccine_flu_tweets

L’information sur les vaccins est devenue une véritable guerre d’influence sur twitter. Si les ONG et les organismes de santé semblent s’être rendu compte de l’importance de promouvoir la vaccination sur les réseaux sociaux et de contester la dangerosité de la vaccination, il reste encore beaucoup à faire pour contrer les anti-vaccins, qui sont très actifs et très motivés.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s