La croissance des militants de Montebourg sur twitter

Avec un total de 187 847 tweets envoyés par 50 984 personnes entre le 22 août et le 8 octobre 2014, les discussions sur Arnaud Montebourg sont fréquentes sur twitter. Bien entendu, la moitié du total correspond à la période du remaniement suite à la contestation par Arnaud Montebourg et ses partisans de la politique du gouvernement. 43 % des tweets envoyés sont originaux, 57 % sont des retweets : les communautés qui discutent autour d’Arnaud Montebourg sont donc très actives. 47 % des tweets contiennent un lien, le tout pour un total de 943 533 079 impressions (ce qui, en passant, montre bien que cette dernière statistique est peu crédible …).

Néanmoins, pour un ancien ministre qui n’est théoriquement plus autant exposé que quand il était au gouvernement, il est intéressant de susciter autant d’intérêt : sur le mois dernier, il y a eu près de trois fois plus de mentions de Montebourg sur twitter que de Hamon, et presque autant que de son successeur Emmanuel Macron – et encore, la visibilité du nouveau ministre de l’économie est grandement due à sa polémique sur les « illettrés » de Gad.

01_Moyenne_mentions_Montebourg-Hamon-Macron

Afin d’avoir une analyse fine des mentions d’Arnaud Montebourg sur twitter, j’ai utilisé le logiciel de veille Visibrain, la référence en la matière. Outre le fait qu’il capture bien tous les tweets sur un sujet donné, il permet de mettre un sujet en surveillance par « concept ». Cela signifie que tous les tweets ayant mentionné Arnaud Montebourg via son nom, son compte twitter, un hashtag ou encore une faute d’orthographe ont été récupéré.

J’ai décidé de décomposer cette analyse en cinq moments distincts :

  • Les échanges sur twitter entre le 22 et le 25 août, c’est-à-dire pendant le week-end de Frangy-en-Bresse où Arnaud Montebourg et Benoit Hamon, encore ministres, ont critiqué la politique du gouvernement – 29 000 tweets au total ;
  • Les échanges sur twitter entre le 25 et le 28 août, qui correspondent à l’annonce du remaniement ministériel et aux premiers commentaires sur le sujet – 98 000 tweets au total ;
  • Les échanges sur twitter entre le 28 et le 29 août, soit juste avant, pendant et juste après le reportage d’Envoyé Spécial consacré à Arnaud Montebourg – 5 500 tweets ;
  • Les échanges sur twitter entre le 29 août et le 28 septembre, correspondant à une période de « repos médiatique » pour Arnaud Montebourg – 45 000 tweets ;
  • Les échanges sur twitter entre le 29 septembre et le 8 octobre, au moment de la rentrée politique d’Arnaud Montebourg – 10 500 tweets en tout.

1. La rupture avec le gouvernement : le week-end de Frangy-en-Bresse (22 au 25 août)

02_Montebourg_Frangy_en_Bresse

Sans surprise, les tweets et les hashtags utilisés tournent autour de l’intervention d’Arnaud Montebourg et de sa contestation de la ligne du gouvernement : « Arnaud Montebourg franchit la ligne jaune pour la 6ème fois » via @le_gorafi, « Une pensée pour Hamon et Montebourg, retenus en otage au gouvernement depuis plus de 800 jours » via @ArthurNazaret, #ministresfrondeurs, #frondeurs, « ligne jaune », « changement de cap », « cap économique » …

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le message d’Arnaud Montebourg a très bien été compris sur twitter ! En ce qui concerne l’analyse des communautés, on constate sur la cartographie des comptes les plus mentionnés et les plus actifs que la communauté la plus active (vert bleu en bas de la carte) est celle des militants pro Montebourg, menés par @stfg37, @montebourgteam, @isabelle7139 …

03_Frangy_Poids

Cette prédominance du réseau d’Arnaud Montebourg en encore plus visible en utilisant le calcul de clustering qui permet de regrouper les entités par communautés similaires :

04_Frangy_Clement

La carte des connecteurs sur Frangy-en-Bresse est également très intéressante, puisqu’elle met en valeur d’autres acteurs, notamment de la gauche du PS – issus de Maintenant la Gauche, proches de Hamon mais moins de Montebourg. Ceux-ci (@gerardfiloche, @redupotie, @lucile013) poussaient depuis plusieurs mois Arnaud Montebourg et Benoit Hamon à quitter le gouvernement et se sont réjouis de leurs interventions : « « Hamon et Montebourg, qui nous ont combattu depuis 24 mois, se rapprochent. Bravo ! » via @gerardfiloche.

05_Frangy_Entremise

Logiquement, les soutiens d’Arnaud Montebourg, par ailleurs présents au week-end militant de Frangy-en-Bresse, ont assuré le service après-vente de ses déclarations. On en retiendra surtout les éléments suivants :

  • L’enthousiasme de la communication des militants pro-Montebourg semble valider ses prises de position, très fortement soutenues par ses militants ;
  • Le ton des reprises par les différents médias et notamment les sites type @le_gorafi indique que les critiques d’Arnaud Montebourg sur le gouvernement ne semblent pas étonner outre mesure ;
  • Les militants du courant PS Maintenant La Gauche, en opposition frontale au gouvernement, souhaitaient relayer au maximum ces déclarations – pour pousser à la rupture ?

2. Remaniement ministériel : la rupture est consommée, les militants assurent le service après-vente

06_Montebourg_Remaniement

Ce sont presque 100 000 tweets qui ont été échangés avec mention de l’ancien ministre Arnaud Montebourg en 72h. Les principales mentions tournent autour du gouvernement : #montebourg, #remaniement, #valls, #hamon, #hollande, #macron … Les deux termes les plus repris en dehors de ces références au gouvernement sont « temps » et « liberté », qui correspondent à des éléments de langage d’Arnaud Montebourg et de ses proches pour commenter son départ.

Les nombreuses occurrences du terme « chômage » sont liées au tweet de @jbda « Si t’es fier d’être au chômage frappe dans tes mains », par ailleurs le plus retweeté sur le sujet. Petite parenthèse : s’agit-il de retweets effectués par des robots ? Nous allons voir sur la cartographie que sa communauté semble plutôt isolée de l’ensemble des conversations qui ont eu lieu autour d’Arnaud Montebourg – au milieu à droite et en vert. Pour autant, l’espacement des retweets dans le temps semble cohérent :

07_audit_jbda

Ce d’autant plus que le premier retweet est effectué par @LAURENTMaxime, journaliste à Europe 1, ce qui a dû fortement contribuer à le populariser. Ensuite, deux outils de détection des faux comptes, TwitterAudit et Fakers, indiquent que la grande majorité des followers de @jbda sont de vrais twittos, ce que la consultation de plusieurs de leurs profils confirme. Pour finir, twtrland souligne la popularité et les nombreuses interactions de @jbda dans son analyse du compte twitter.

Pourquoi dans ce cas-là les retweets du message de @jbda vont apparaitre à l’écart sur la cartographie ? Parce que ceux-ci ont été effectués par des personnes peu politisées et impliquées dans le débat politique, mais qui par ailleurs apprécient le contenu diffusé par  @jbda.

La cartographie des comptes twitter les plus mentionnés et les plus actifs autour d’Arnaud Montebourg pendant le remaniement renforce le sentiment de l’existence d’une « galaxie Montebourg » sur twitter. En effet, autour de l’ancien ministre qui représente le plus gros nœud en bleu, on retrouve deux autres ministres qui l’on soutenu, Benoit Hamon et Aurélie Filipetti, et toujours ses principaux soutiens : @stfg37, @montebourgteam, isabelle7139, @mdesplanches … A nouveau, ce sont les journaux et journalistes qui apparaissent comme les principaux commentateurs, éclipsant le PS et les autres partis politiques.

08_Montebourg_remaniement_poids

La carte des comptes au centre des communautés, qui poussent donc l’information d’une communauté twitter à l’autre, montre ici que le courant Maintenant la Gauche cède la place à des élus et militants UMP, et à des journalistes proches de la droite. On notera vers le milieu tout à droite en vert la communauté à l’écart des retweets de @jbda.

09_Montebourg_remaniement_entremise

@sisf94, @jaquesparow, @joellegarriaud (devenu depuis @senateurJGM), @alex_devecch ou encore @valeryguillon tirent à boulets rouges sur le gouvernement, accusé de n’avoir aucune cohérence, et sur Arnaud Montebourg, accusé de ne pas respecter la solidarité gouvernementale :

  • @joellegarriaud « S’ils avaient eu un minimum d’amour-propre, Montebourg et Hamon auraient suivi la doctrine @chevenement et démissionné hier.. #crédibilité » ;
  • @Sisf94 « Malgré l incompetence des #Montebourg #Hamon #Fillipetti on va encore payer leurs salaires pendant 6 mois Stop #PS http://t.co/EptrNXvFU0 » ;
  • @Alex_devecch « #Hamon/#Montebourg : « Un ministre ça ferme sa gueule ou ça démissionne ! » par @ClaudeNicolet http://t.co/GnMA2jQWWR http://t.co/LkAWFMlUGM » ;
  • Et le plus délicat « @jaquesparow « cette connasse de #montebourg n’est même pas député ! lol #HollandeDemission »

Il n’en reste pas moins que c’est bien la communauté des militants politiques proche de Montebourg qui est la plus réactive – et qui sort le plus d’arguments, comme le soutien d’autres dirigeants européens aux idées de l’ancien ministre de l’économie :

10_Montebourg_remaniement_militants

En conclusion, sur le remaniement ministériel :

  • Les militants proches d’Arnaud Montebourg sont restés très actifs et très visibles pour justifier ses positions, renforçant ainsi l’idée d’un fort soutien d’une partie des militants socialistes à Arnaud Montebourg ;
  • Si les journaux ont diffusé de nombreux articles critiquent Arnaud Montebourg et le gouvernement, les partis politiques les ont peu relayés ;
  • Les principales critiques contre Montebourg viennent de militants UMP et journalistes de droite qui relaient des communautés opposées au gouvernement.

3. Le reportage d’Envoyé Spécial peu commenté sur twitter

11_Montebourg_envoyespecial_total

L’émission d’Envoyé Spécial consacrée à l’ex ministre de l’économie a peu passionné les twittonautes, qui ont envoyé peu de tweets sur le sujet, avec un peu moins de 700 via le hashtag #envoyespecial (les tweets de la période commentent toujours le remaniement).

On notera l’aspect critique de plusieurs hashtags et mots clés, tels que #gauchecaviar, #sexismeordinaire, ou encore le terme « comédie », repris via le tweet de @mompontet « La phrase de #Montebourg  » Quand on ne peut plus jouer la comédie il faut quitter la scène » est quand même un aveu d’un cynisme stupéfiant ! ».

La cartographie des mentions illustre le fait que peu de discussions ont lieu, les communautés sont très dispersées sur le sujet. Si Montebourg et ses soutiens sont en vert clair, d’autres comptes critiques se retrouvent dans cette communauté, comme celui de @carolinedehaas.

12_Montebourg_envoyespecial_poids

C’est encore plus parlant en affichant les comptes twitter par propriétés similaires : le réseau de mentions twitter est ici bien moins structuré que les précédents.

13_Montebourg_Envoyespecial_clustering

Pour tirer des enseignements des échanges autour d’Envoyé Spécial, c’est la cartographie des comptes au centre des communautés qui nous intéresse. Elle nous montre que les soutiens d’Arnaud Montebourg font toujours leur travail et s’attachent à relayer des éléments de communication :

14_montebourg_envoye_special_entremise

15_montebourg_envoye_special_tweets

4. Le « repos médiatique » d’Arnaud Montebourg

16_montebourg_repos_total

De fin août à début octobre, n’exerçant plus de responsabilités politiques et n’étant pas élu député, Arnaud Montebourg ne sera plus sur le devant de la scène politique, à l’exception de quelques jours pour l’université PS de La Rochelle le dernier week-end d’août. A tel point que c’est sa liaison supposée avec Aurélie Filippetti qui est de loin l’information la plus retweetée le concernant sur cette période – d’où le pic de tweets du 10 septembre.

L’intérêt du suivi de cette période est d’identifier si, dans un creux médiatique, il existe toujours des communautés actives pro (ou anti) Montebourg. C’est en effet le cas, comme nous allons le voir – la cartographie des comptes au centre des conversations est la plus intéressante, car elle fait apparaitre de nouveaux soutiens actifs d’Arnaud Montebourg sur twitter : le député Patrice Prat et le militant PS parisien Nicolas Raynal.

17_montebourg_repos_entremise

En dehors de quelques tweets – les plus retweetés par ailleurs – durant l’université d’été PS, les soutiens d’Arnaud Montebourg ont surtout communiqué durant tout le mois de septembre sur l’université de rentrée de l’ancien ministre de l’économie, programmée les 4 et 5 octobre à l’Audun-l’Ardoise.

18_montebourg_repos_tweets

Outre la confirmation de l’existence d’une communauté pro-Montebourg active en continu sur twitter, cette cartographie est une bonne démonstration de la limite de l’usage des « metrics » pour déterminer l’influence sur twitter. En se fiant uniquement au nombre de retweets, les trois comptes les plus « influents » sur Arnaud Montebourg sur cette période seraient ceux de Paris Match, du Point et du Petit Journal. Pourtant, leurs communautés respectives sont très isolées des conversations sur Arnaud Montebourg qui ont eu lieu durant cette période. Dès lors, leur influence sur le sujet est quasi nulle …

19_montebourg_repos_clustering

5. Laudun-l’Ardoise, la rentrée médiatique d’Arnaud Montebourg et de ses partisans

20_montebourg_retour_total

La « rentrée politique » d’Arnaud Montebourg à Laudun-L’ardoise a été l’occasion pour celui-ci de revenir sur le devant de la scène, tout en faisant passer le message qu’il souhaite créer son « entreprise », devenir « entrepreneur ».

On constate à cette occasion que les militants d’Arnaud Montebourg sont de nouveau plus nombreux, et qu’ils sont toujours les plus mentionnés pour parler de l’ancien ministre de l’économie.

21_montebourg_retour_degres

La carte des comptes twitter qui ont le plus tweeté sur Arnaud Montebourg, en ne filtrant que les comptes de la communauté soutenant Montebourg (en jaune) et seulement les 100 premiers, permet ainsi de visualiser les militants les plus actifs pour défendre leur leader (plus quelques journalistes comme @ElsaFreyssenet qui sont repris par les militants) :

22_montebourg_retour_partisans

Quelques éléments pour conclure …

L’analyse des conversations sur twitter autour d’Arnaud Montebourg a permis de montrer que l’ancien ministre dispose de nombreux soutiens militants sur le réseau social, dont le nombre et l’implication va croissante. Cette progression des soutiens numériques correspond par ailleurs à des élus ou militants PS actifs sur le terrain, qui se retrouvent donc dans les choix politiques d’Arnaud Montebourg, notamment la remise en cause de la politique du gouvernement.

Dans le même temps, on notera que des messages ironiques, non politisés ou « people » n’ont que peu d’impacts sur les discussions entre groupes partisans et impliqués dans le débat politique, en tout cas en ce qui concerne Arnaud Montebourg.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s