#Moscovici sur twitter : un commissaire européen qui soigne son e-réputation

Pierre Moscovici, ancien ministre de l’économie et des finances, est commissaire européen aux affaires économiques et financières depuis le 8 octobre 2014. Cette nomination a suscité de nombreuses critiques, notamment au vu des difficultés de la France à tenir ses engagements budgétaires, à relativiser néanmoins au vu de la nomination au poste de commissaire européen à l’énergie d’un … investisseur dans le pétrole – et misogyne pour faire bonne mesure.

9 mois plus tard, que disent les mentions le concernant ? J’ai analysé les tweets concernant Pierre Moscovici et envoyés entre le 1er mars et le 14 juin 2015, à l’aide du logiciel Visibrain Focus TM, pour identifier quelles communautés s’intéressent à son actualité, ainsi que les thématiques les plus abordées le concernant.

@pierremoscovici tweete plus de 2 fois par jour en moyenne, et plus souvent en français qu’en anglais : sur la période de 1er mars au 30 avril 2015, 63 % des mentions le concernant sont issues de comptes s’exprimant en français, pour 20 % en anglais. De même, 7519 comptes sont localisés en France, 1538 en Belgique. Du 1er mai au 14 juin, s’il y a 37 % de tweets en anglais pour 39 % de tweets en français, la France reste le pays le plus géolocalisé, suivi de la Belgique. A noter que sur les deux périodes, c’est la Grèce le troisième pays le plus géolocalisé dans les tweets mentionnant Moscovici.

Du 1er mars au 30 avril 2015 : des mentions plus positives que négatives

01_mosco_periode1_visibrain

Visibrain Focus TM nous permet de constater qu’en termes de mentions, il ne semble pas y avoir d’influenceur spécifique : les mentions du compte @pierremoscovici dominent de loin les autres, avec 13 434 occurrences sur un total de 30 821 tweets. Viennent ensuite le compte twitter de la Commission Européenne, des médias, et des reprises d’une faute d’orthographe dans un tweet du commissaire européen. En dehors d’un effet « LOL », on peut difficilement parler d’une contestation politique de Pierre Moscovici, qui semble clairement maitriser sa parole politique sur twitter.

La cartographie des comptes les plus mentionnés ne nous apportera pas plus de renseignements que les éléments donnés par Visibrain, j’ai donc effectué avec le logiciel Gephi une cartographie des comptes au centre des échanges, c’est-à-dire dont les mentions reçues / données relient entre elles différents communautés. Ces communautés sont visualisées sur la cartographie via différentes couleurs, qui rassemblent des comptes twitter mentionnant ou étant mentionné par un même groupe.

02_mosco_periode1_centraux

Pour plus de lisibilité, j’ai enlevé de label du compte de Pierre Moscovici, qui est représenté par le nœud le plus important à droite. Cela confirme que c’est bien lui qui maitrise la parole le concernant sur twitter. Sa communauté directe, en jaune, rassemble d’ailleurs 23,6 % du total des comptes twitter. C’est ensuite le média européen @EuranetPlus qui apparait comme central, et l’étrange compte d’actualité @encolere75, dont le nom pouvait laisser penser à une ligne éditoriale plus politique …

S’il y a quelques comptes critiquant l’action de Pierre Moscovici, ce sont surtout des personnes très politisées et actives pour critiquer l’union européenne, tel que @nssommesunjourn. Il n’y a donc pas de critique de l’homme politique Pierre Moscovici en tant que tel, mais plutôt de l’action de l’union européenne en générale, et concernant la Grèce en particulier.

Enfin, les comptes de la DG ECFIN et de Olivier Bailly, directeur de cabinet de Pierre Moscovici, font partie des 10 comptes les plus centraux de la communauté de Pierre Moscovici.

Pour les autres communautés (les autres couleurs), les comptes les plus centraux sont nettement plus politisés et plus critiques, tel que @magdalakoff (Front de Gauche, 167 tweets envoyés mentionnant Moscovici) ou encore @ ElyseeMarine (30 tweets sur la période). Les attaques sont bien évidemment orientées contre l’UE, mais aussi personnellement contre le commissaire européen, en mentionnant notamment son salaire. Sans oublier l’inévitable « Team Sarkozy 2017 », ou @Guillaume6869, qui ne s’est intéressé dans ses 7 tweets qu’à la faute d’orthographe déjà évoquée, et @le_minarchiste, « anarchiste de droite ».

L’ensemble de ces comptes twitter critiques, plutôt à droite (voir très à droite) et occasionnellement à gauche, est dispersé : ils ne se connaissent pas entre eux, ne se coordonnent pas, et ne touchent donc que l’audience de leurs abonnés. Pour visualiser un peu mieux dans ces comptes centraux ceux qui ont une audience importante, j’ai mis en place un filtre pour ne montrer que ceux avec plus de 4000 abonnés :

03_mosco_periode1_centraux_abonnés

On constate que les comptes les plus nombreux à avoir une forte audience sont les membres de la communauté de Pierre Moscovici. Néanmoins, il faut préciser que la plupart de ces comptes en jaune ne sont pas francophones, tandis que les critiques viennent principalement de comptes français.

04_mosco_periode1_centraux_langage

Visibrain Focus TM permet également d’extraire les relations entre les hahstags utilisés dans les tweets, pour identifier les thématiques récurrentes et leur lien entre elles.

05_Mosco_periode1_hashtags

Si plusieurs hashtags sont liés à l’Union Européenne et à son actualité (notamment #luxleaks), on constate que la situation en Grèce est évoquée dans un cluster dédié (en bleu clair à gauche), tandis que les critiques françaises de Moscovici sont souvent reliées à des mentions de politiques français (en bas en vert clair).

Sur cette première période, Pierre Moscovici a nettement la main sur les tweets le concernant, aussi bien via la réactivité d’une communauté liée à des médias européens qu’au choix des hashtags liés aux tweets le concernant. Si les critiques politiques existent, elles sont liées avant tout à la politique française, peu coordonnées, et peu efficaces puisque sans hashtags spécifiques. Il n’y a que les tweets sur le tweet avec une faute d’orthographe qui sont visibles, mais c’est plus une opportunité de toucher un autre public qu’un bad buzz.

On pourra d’ailleurs regretter que Pierre Moscovici n’ait pas essayé de rebondir dessus avec un message tel que « Merci à tous les amoureux de la Langue Française de leur vigilance », qui aurait permis d’insister sur l’importance de la francophonie tout en incitant les twittos amusés par la faute à s’intéresser à l’homme politique lui-même. Après tout, quoi de plus universel que les fautes d’orthographe, qui se glissent toujours au mauvais endroit, et je sais de quoi je parle 😉

Du 1er mai au 14 juin : les collaborateurs de Pierre Moscovici au taquet !

06_Mosco_periode2_visibrain

Le volume des tweets mentionnant Moscovici est plus faible sur cette période, mais cela n’apporte pas de changements importants sur les comptes les plus mentionnés. @pierremoscovici est toujours le compte le plus mentionné, avec 6 8881 mentions sur 18 700 tweets. Ce sont ensuite les comptes des médias et de la commission qui sont les plus mentionnés. On notera la présence dans le TOP 10 de @ecfin et @OlivierBaillyEU, ce qui suggère un renforcement de la communication de l’équipe de Pierre Moscovici sur son actualité.

La cartographie des mentions entre les comptes montre des communautés plus explosées : 3000 en tout, alors que la principale communauté, en orange et autour du compte de @pierremoscovici, ne concerne plus que 16,5 % du total ici. Néanmoins, on retrouve surtout dans les comptes les plus centraux des comptes pro Moscovici.

07_Mosco_periode2_centraux

En orange, on retrouve très nettement des comptes pro-européens et donc soutenant Pierre Moscovici : @LaszloAndorEU (ancien commissaire européen), @UEfrance, @eurireland (représentation de la commission européenne en Irlande), ou relayant son actualité : @ PSEinfo (Paris School of Economics). On notera également la présence de @socbxl (Simon O’Connor), membre du cabinet de Pierre Moscovici, ainsi que d’un militant socialiste français, @FrederickMEAGSR, relayant les chiffres positifs de #ECForecast sur le déficit de la France.

@magdalakoff (membre du PG) est également légèrement visible, mais uniquement pour commenter le récent mariage du commissaire européen. Même logique pour le compte SniperDeDroite qui tweete sur le même sujet. Aucune critique politique de Pierre Moscovici n’est donc visible sur cette période.

Enfin, les deux comptes @ecfin et @olivierbaillyeu, en vert clair, ont leur propre communauté, qui comprend 7,3 % des comptes twitter. Cela signifie que leurs tweets respectifs, tout en reprenant manifestement l’activité de leur patron, ont assez de portée et sont repris assez largement pour concerner une communauté différente de celle du compte de Pierre Moscovici.

La cartographie des hashtags, si elle confirme l’importance du sujet de la Grèce dans les discussions mentionnant Moscovici, est moins structurée que sur la période précédente. Cela est confirmé par un aperçu des tweets envoyés par les collaborateurs de Pierre Moscovici, qui mentionnent beaucoup de personnalités européennes, mais utilisent très rarement des hashtags thématiques pour mettre en valeur les sujets abordés.

09_Mosco_periode2_tweets

08_Mosco_periode2_hashtags

Les couleurs variées (jaune, vert violet) autour des sujets européens montre que ceux-ci sont repris par des communautés très diverses sans forcément qu’il y ait de liens entre elles.

Les nombreux hashtags en orange mentionnant des personnalités PS proviennent d’une liste des élus socialistes condamnés dans diverses affaires. Peu de risque de bad buzz néanmoins pour Pierre Moscovici, vu qu’il s’agit d’une simple affaire de droit à l’image (en l’occurrence d’un employé municipal visible sur un tract électoral).

Conclusion :

Il est intéressant de constater une implication grandissante des collaborateurs de Pierre Moscovici dans la diffusion des tweets le concernant, permettant ainsi de toucher un public plus varié et donc d’améliorer son identité numérique. Il serait néanmoins plus efficace de systématiser l’utilisation de hashtags liés aux thématiques évoquées pour leur donner plus de visibilité, comme par exemple le 17/06/15 pour les annonces sur la #FairTaxation.

A noter également la confirmation de la difficulté pour les politiques éloignés de la France d’entretenir leurs réseaux militants : alors même que seul @FrederickMEAGSR est (légèrement) visible dans les tweets mentionnant Pierre Moscovici, son courant Besoin de Gauche existe toujours au parti socialiste. Les militants politiques étant les relais les plus enthousiastes de leurs actions, le commissaire européen aux affaires économiques et financières aurait tout intérêt à s’appuyer sur eux pour renforcer la visibilité de sa communication numérique, et construire une communauté forte pour valoriser son action au sein de la commission européenne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s