NDDL sur twitter : les opposants et la droite au top, le gouvernement et les verts dans les choux

Depuis le début de l’année, près de 300 000 tweets ont été envoyés concernant Notre Dame des Landes. L’analyse de ces tweets via le logiciel Visibrain m’a permis de constater plusieurs choses sur l’expression des twittos concernant ce projet d’aéroport :

  • Les opposants forment de loin la communauté la plus structurée et organisée ;
  • Les soutiens de l’aéroport sont surtout visibles via le nouveau président de la région Pays de la Loire, Bruno Retailleau, très actif sur twitter ;
  • Les ministres concernés, qu’il s’agisse des verts ou des socialistes, ne semblent pas moteurs dans les discussions, mêmes si certains sont souvent cités.

Pour effectuer cette analyse, j’ai utilisé le logiciel de cartographie de relations Gephi ainsi que le logiciel de Business Intelligence Tableau Software. Les données interactives de mes deux dataviz sont disponibles en ligne :

NDDL01. Un sujet qui n’en finit pas de susciter des débats en fonction des actions des pro et anti aéroport

2016-04-28_0958

Le premier enseignement du tableau de bord des tweets envoyés depuis le début de l’année est une relative stabilité des tweets qui mentionnent Notre Dame des Landes, ponctuée de pics brefs.

Dans les hashtags les plus utilisés, au-delà des deux villes les plus impactées par l’aéroport, on retrouve la mention de la fameuse « ZAD », ainsi que de la COP 21. Dans les expressions, ce sont les termes autour du référendum qui semblent privilégiés.

Les tweets les plus mentionnés sont quant à eux clairement liés aux défenseurs du projet, qui semblent plus proches de la région Pays de la Loire que du gouvernement :

NDDL2

Bruno Retailleau, président de la région Pays de la Loire, est en effet particulièrement actif sur le sujet avec pas moins de 111 tweets envoyés ces 4 derniers mois (pour 5953 retweets), et un réseau de soutien politique particulièrement efficace à voir la liste des occupations indiquées sur les profils de ses retweets :

NDDL3

Cela a son importance, car très clairement, ce sont les réseaux du président de région qui ont été les plus actifs pour défendre l’aéroport sur twitter, à défaut des membres du gouvernement pourtant porteur du projet. En comparant différents mots-clés via Tableau Software, on constate ainsi que les pics de mentions de fin janvier et début février correspondent d’abord à la décision de justice du TGI de Nantes d’expulsion de la ZAD, fortement relayée par les défenseurs de l’aéroport. L’expulsion ne venant pas, la région Pays de la Loire a été à l’initiative d’une pétition pour exiger l’évacuation de la ZAD, le 5 février donc.

NDDL4

La réaction des anti aéroport ne s’est pas faite attendre : dès le 27 février, une énorme manifestation provoque un fort pic de tweets envoyés, juste après la mise en ligne d’une pétition appelant à renoncer à la construction de l’aéroport pour respecter les objectifs de la COP 21. A noter qu’en effet durant la COP 21 à Paris en décembre 2015, 5680 tweets ont été envoyés qui mentionnaient Notre Dame des Landes.

2. Les ministres socialistes et écologistes pris à partie dans les échanges twitter

Si Bruno Retailleau est donc la personnalité politique dont les tweets sont les plus repris, qu’en est-il des représentants du gouvernement ou d’autres partis ? Jean-Luc Mélenchon et José Bové, ouvertement opposés à l’aéroport, sont les plus actifs après le président de la région Pays de la Loire. Mais sont-ils vraiment représentatifs des opposants ? Les retweets ont tendance à donner une mauvaise vision de l’influence relative d’un compte, en donnant une prime aux comptes ayant le plus d’abonnés, et donc en l’occurrence de politiques très connus, alors même qu’il est logique qu’ils vont obtenir un certains nombres de mentions via leurs abonnés sans forcément toucher d’autres comptes twitter que ceux de leirs partisans.

NDDL5

L’utilisation de l’outil de cartographie Gephi permet d’identifier différentes « communautés », c’est-à-dire des ensembles de comptes twitter échangeant les uns avec les autres sur le sujet en reprenant les mêmes idées, ainsi que leurs leaders. Dans le cas présent, j’ai utilisé l’algorithme de « PageRank », du nom de Larry Page, l’un des créateurs de Google. Il permet appliqué à Gephi de déterminer l’influence d’un noeud dans un réseau en fonction du total de ses connections, de la « force » de ces connections (est-ce qu’il y en a plusieurs avec le même noeud ?), et du nombre de noeuds influents auquel il est lui-même connecté :

NDDL6

La cartographie fait tout de suite apparaitre deux principales communautés opposées, avec entre celles-ci des comptes correspondant au gouvernement : celle des opposants à l’aéroport en rose à gauche, à laquelle José Bové et Mélenchon sont certes intégrés, mais d’où émergent plusieurs leaders : le média en ligne @Reporterre, le compte twitter de l’association d’opposants à l’aéroport @ACIPA_NDL, @mediapart, @attac_fr … et en vert clair à droite les soutiens à l’aéroport, autour des comptes de @BrunoRetailleau et @paysdelaloire, et qui soutiennent le projet.

Pourquoi les membres du gouvernement apparaissent-ils dans une communauté à part, entre les pour et les contre ? La réponse est très claire quand on regarde les réponses au tweet de Manuel Valls le plus retweeté sur le sujet qui indiquait le 6 avril que le rapport d’experts validait le transfert de l’aéroport à Notre Dames des Landes : les twittos pour et contre l’aéroport en profitent pour débattre du contenu réel ou supposé du rapport. Ségolène Royal est de son côté prise à parti principalement par le président de la région Pays de la Loire, qui lui reproche sa communication ambiguë sur le sujet. Bref, le positionnement illisible du gouvernement parasite totalement ses prises de positions sur twitter, et montre clairement les limites de la langue de bois sur des sujets polémiques.

Et qu’en est-il des dirigeants d’Europe Ecologie les Verts, concernés au premier plan, et qui pourtant apparaissent dans une communauté spécifique (et minuscule) en rouge sur la cartographie ? L’utilisation de la cartographie interactive permet d’identifier très clairement le réseau des mentions des tweets d’EELV :

NDDL7

Ce qui donne un nouveau sens à l’expression : « avoir le cul entre deux chaises ». Si EELV n’hésite pas à faire officiellement campagne contre l’aéroport, son compte twitter se retrouve coincé entre la communauté des membres du gouvernement (en gris à droite) et les opposants à gauche. Et surtout, on constate que Emmanuelle Cosse, en rouge en haut à droite, est à l’écart des anti aéroport. Une communication encore moins performante que celle du gouvernement sur le sujet, il fallait relever le défi !

Dernière chose : si le compte @FHollande est isolé de ses ministres, c’est parce qu’il est généralement interpellé (par les opposants comme les soutiens de l’aéroport) sans mention de Ségolène Royal ou de Manuel Valls …

Conclusion : seul un positionnement clair permet d’influer positivement sur un débat polémique

Cette analyse rapide des tweets envoyés sur le sujet brûlant de Notre Dame des Landes montre clairement que la position du gouvernement, qui n’a jamais été clair sur ses intentions en laissant transparaitre que l’aéroport Notre Dame des Landes n’est pas un sujet si essentiel que cela pour le président ou certains ministres, ne fait que l’enfoncer sur ce dossier. Les deux communautés très structurées des opposants au projet et des défenseurs de l’aéroport menés par la région Pays de la Loire sont quant à elles très organisés et bénéficient d’une influence d’autant plus forte que dans les deux cas, leur position est claire.

On notera également que si la question du périmètre du référendum fait clairement débat, la grande majorité des tweets localisés provient de la région parisienne et des Pays de la Loirel les tweets envoyés de Bretagne étant presque trois fois moins nombreux. Ces données concernent environ 1/6 du total des tweets envoyés mais sont néanmoins révélatrices de là où se passe le débat.

NDDL8

N’hésitez pas à parcourir et tester les dataviz interactives pour compléter cette analyse de recherches spécifiques sur d’autres mots clés !

Advertisements

3 réflexions sur “NDDL sur twitter : les opposants et la droite au top, le gouvernement et les verts dans les choux

  1. Pingback: Loi Travail sur twitter, une mobilisation qui ne faiblit pas | DATA VISUALIZATION & SOCIAL NETWORK ANALYSIS

  2. Pingback: 2 millions de tweets #NuitDebout, les twittos remplacent les médias via #Periscope | DATA VISUALIZATION & SOCIAL NETWORK ANALYSIS

  3. Pingback: Cash Investigation sur l’Agroalimentaire et la santé : bon appétit ! | DATA VISUALIZATION & SOCIAL NETWORK ANALYSIS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s