2 millions de tweets #NuitDebout, les twittos remplacent les médias via #Periscope

Avec 2 millions de tweets depuis un peu plus de deux mois, #NuitDebout a clairement suscité l’intérêt des twittos, et même plus que la loi travail à l’origine du mouvement (1,5 millions de tweets sur la même période). Pourtant, les dynamiques des deux mouvements sur twitter sont différentes : après un départ en fanfare et quelques polémiques, le rythme des échanges sur Nuit Debout faibli peu à peu, tandis que depuis début mai, il y a un net regain d’activité des tweets sur la loi travail.

L’analyse de ces tweets récoltés à l’aide du logiciel Visibrain m’a permis de constater plusieurs choses intéressantes :

  • Les soutiens de Nuit Debout sont ultra majoritaires, avec près de la moitié du total des tweets, composés à la fois des militants actifs et de soutiens européens ;
  • Les opposants au mouvement sont également structurés mais éclatés, même s’ils appartiennent à un même « groupe » détecté automatiquement par le logiciel de cartographie Gephi ;
  • Les médias sont très isolés dans leurs mentions du mouvement, à part ceux qui semblent opposés à Nuit Debout et sont donc repris par des politiques de droite.

Comme pour mes récentes analyses, j’ai mis en ligne une dataviz interactive pour vous permettre de comparer les mentions de différents mots-clés au court du temps :

00_nuitdebout

Un mouvement national malgré un focus des médias et des politiques sur Paris

01_nuitdebout

Si on identifie dans les comptes les plus mentionnés du corpus plusieurs comptes de villes impliquées dans le mouvement, comme Lyon ou Toulouse, d’ailleurs plus mentionnées que le compte parisien, le focus dans les expressions utilisées par les twittos est clairement sur Paris, et plus particulièrement la place de la République. Cela se retrouve dans la provenance des comptes (pour ceux qui l’ont indiqué) : il y a une très grosse concentration de tweets sur Paris.

02_nuitdebout

Pour autant, il y a également plusieurs villes où les tweets localisés sont nombreux. Surtout, certains sujets très relayés via les médias sont clairement centrés sur Paris, telle que le joli coup de com personnelle de #Finkielkraut, ou encore les mentions de « CRS », « casseurs » … les recherches de ces termes ne montre plus que des comptes localisés sur Paris avec de rares exceptions. Par contre, en faisant une recherche sur la loi travail ou « merci patron », le film à l’origine du mouvement, la répartition est plus équilibrée (avec même un accent encore plus prononcé dans le sud pour Merci Patron) :

03_nuitdebout

Les twittos pro #NuitDebout très actifs sur twitter

L’utilisation de l’outil de cartographie Gephi permet d’identifier différentes « communautés », c’est-à-dire des ensembles de comptes twitter échangeant les uns avec les autres sur le sujet en reprenant les mêmes idées, ainsi que leurs leaders.

Afin d’identifier à la fois les comptes les mieux connectés et les plus retweetés dans le réseau, ainsi que ceux qui se retrouvent aux centres des échanges puisque les communautés actives sur le sujet sont très variées, j’ai croisé un algorithme permettant de faire varier la taille des comptes twitter dans la cartographie en fonction de leur centralité dans les échanges, avec un filtre conservant uniquement les comptes les plus mentionnés :

04_nuitdebout

Celles et ceux qui suivent mes analyses pourront être surpris de la nette dominance du vert dans cette cartographie, par exemple pour les tweets de la Loi Travail les différentes communautés étaient plus équilibrées. Ici très nettement c’est la communauté en vert des acteurs de Nuit Debout et de leurs soutiens variés qui domine la discussion, avec une autre communauté spécifique pour les acteurs européens qui suivent le mouvement.

Les opposants à Nuit Debout, représentés via une communauté spécifique en bleu, sont loin d’arriver à créer un mouvement visible sur twitter, contrairement à Notre Dame des Landes où l’affrontement en anti et pro aéroport est très clair. C’est d’ailleurs le Front National et ses partisans qui obtiennent le plus de visibilité, en mentionnant certains membres du gouvernement qui eux ont fait le choix de ne pas communiquer sur le sujet et se retrouvent donc uniquement liés à des mentions négatives :

05_nuitdebout

Un mouvement autour du combat contre la loi travail et des revendications démocratiques

La dataviz des tweets permet d’effectuer une comparaison entre plusieurs termes de recherche. On constate ainsi que le terme « travail » revient très souvent en lien avec le mouvement social contre le texte de loi, ainsi que démocratie, la aussi avec une certaine logique puisque les AG de Nuit Debout cherchent à repenser le fonctionnement démocratique via diverses commissions. Celles-ci sont d’ailleurs rarement mentionnées, à l’exception d’un petit pic le 17 avril correspondant à la création d’une commission « Palestine. Enfin, le terme « CRS » revient souvent pour dénoncer le traitement policier du mouvement. A noter que pour cette visualisation seuls les tweets originaux sont utilisés (sans les retweets).

2016-06-01_1347

Conclusion : une nouvelle forme d’influence, celle du twitto qui devient média

L’un des twittos les plus actifs, @RemyBuisine, dispose de sa propre communauté avec 3 % des comptes twitters. Il a ainsi envoyé 248 tweets pour un total de 24 000 mentions twitter. Ce n’est pas un hasard, puisque c’est l’un de ceux qui filme et diffuse via Periscope les AG du mouvement. Le hashtag #Periscope est d’ailleurs l’un des plus mentionné sur l’ensemble des tweets, avec plus de 45 000 occurrences.

06_nuitdebout

@RemyBuisine a ainsi été bien plus repris sur twitter que les comptes médias d’agences de presse ou des journaux, et se retrouve dans la cartographie des relations Gephi dans les comptes au centre des discussions.

Périscope va donc sûrement jouer un rôle important dans les prochaines échéances politiques, en permettant à n’importe qui de filmer un évènement politique et de casser petit à petit l’habitude de reprise des seules images fournies par les partis, d’autant plus que dans le cas de Nuit Debout les vidéos ont été très populaires. Surtout, en facilitant la diffusion de l’information au plus grand nombre, Périscope contribue à la popularisation de mouvements comme celui de Nuit Debout : certaines vidéos ont été visionnées plus de 100 000 fois, bien plus que la capacité d’accueil de la place de la République.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s