Meetings à Lyon de Macron, Mélenchon et Le Pen : beaucoup de tweets pour rien ?

Avec près de 600 000 tweets sur les 3 candidats et leurs hashtags dédiés identifiés par Visibrain, le volume de conversation généré sur le week-end du 4 et 5 février a été extrêmement important, impliquant 130 000 utilisateurs pour 75 % de retweets en moyenne. Néanmoins, les volumes de mentions ne sont pas équitablement répartis.

meeting_lyon_1

Ainsi, si l’utilisation d’un hologramme par Jean-Luc Mélenchon pour tenir son meeting à Aubervilliers (en plus de Lyon où il était présent en chair et os) a provoqué de très nombreuses mentions et hissé #jlmhologramme en tête des hashtags, le meeting d’Emmanuel Macron à Lyon la veille a de loin suscité le plus de tweets :

meeting_lyon_2

En terme de mentions de leurs comptes, les différents candidats sont assez proches, on notera également la présence dans le top 12 des mentions le compte robot du Front National, @Freakonsight, activé pendant les primaires de la gauche et analysé par Nicolas Vanderbiest, chercher en e-reputation.

meeting_lyon_3

Emmanuel Macron le plus cité mais Mélenchon au coeur des discussions, Marine Le Pen à l’écart

Les plus de 71 000 occurences du hashtags #JLMHologramme, arrivé en tête ce week-end devant les hashtags des rassemblements de Marine Le Pen et d’Emmanuel Macron, montre la pertinence de l’innovation de Jean-Luc Mélenchon, d’autant plus que la retransmission de son meeting par les chaines d’infos  a été interrompue dès le début du meeting de Le Pen – provoquant d’ailleurs un pic de plus de 15 000 connections à sa chaine Youtube.

capture-decran-2017-02-10-a-11-16-32

L’utilisation de l’outil de cartographie Gephi nous permet d’identifier les différentes « communautés » actives durant les 3 meetings, c’est-à-dire des ensembles de comptes twitter échangeant les uns avec les autres sur un sujet en reprenant les mêmes idées, ainsi que leurs leaders. Plusieurs mesures sont possibles pour mieux comprendre la dynamique des échanges, notamment le volume de mentions par compte, leur centralité dans les échanges, et l’activité des comptes.

Ici, on choisit de mettre en valeur les 1650 comptes les plus mentionnés en fonction de leur centralité dans les échanges :

meeting_lyon_4

Ces comptes correspondent aux principaux relais sur twitter des trois candidats, et donc à leurs propres comptes twitter, mais également à de nombreux comptes de militants d’autres partis, de sites d’informations voir satiriques, ainsi que de twittos non engagés qui ont choisi de commenter l’actualité – et sont parfois très repris comme nous le verrons plus loin.

La communauté en vert de Marine Le Pen se retrouve ainsi totalement à l’écart des échanges, et c’est le compte @Elyseemarine qui sert de relais, plus que celui des élus. Si le compte twitter d’Emmanuel Macron a une meilleure position, ce sont clairement les comptes de @JLMelenchon et @JLM_2017 qui sont les plus centraux.

A noter que les communautés des trois candidats sont relativement semblables en volume : celle de Marine Le Pen correspond à environ 14 % du total des comptes, celle d’Emmanuel Macron à 12,3 % et celle de Jean-Luc Mélenchon à 13 % des comptes twitter.

Une forte activité de comptes twitter de médias, d’activistes et satiriques autour des candidats et de leurs annonces

Gephi permet également d’afficher les comptes twitter en fonction de leur activité et notamment des mentions qu’ils font d’autres comptes. Cette cartographie  des comptes très actifs fait apparaître une autre communauté en rose, la plus importante avec 20 % du total des comptes du corpus :

meeting_lyon_5

Il apparaît d’ailleurs que ces tweets semblent plutôt viser un candidat en particulier :

meeting_lyon_6

De nombreuses réactions négatives contre les candidats

Le top tweets contient avant tout des piques destinées aux candidats, leur propagande à l’occasion des meetings a donc été détournée par les twittos, ce que l’on retrouvait mais moins fortement pendant les primaires de la gauche. Attention donc aux analyses uniquement en terme de volumes, car une part non négligeable des mentions des politiques vient de leurs critiques.

meeting_lyon_7

La phrase de Macron “Je ne veux pas entendre qu’il est plus intéressant que de faire autre chose que de travailler” est ainsi de loin la plus détournée avec plusieurs milliers de mentions (via d’ailleurs la reprise d’un vieux tweet de Benoit Hamon détourné de son contexte mais il est vrai fort à propos) :

capture-decran-2017-02-10-a-11-24-48

Et Emmanuel Macron est le seul attaqué via des hashtags dédiés fortement repris :

meeting_lyon_8

Conclusion : beaucoup de bruit pour rien ?

Une autre option intéressante proposée par Visibrain est l’export des relations entre les hashtags. On retrouve les 3 communautés militantes mobilisées, néanmoins sur ces hashtags on peine à trouver des idées spécifiques.

meeting_lyon_9

En résumé, les candidats ont des thématiques propres : #lafranceenmarche, la #franceinsoumise, ou encore #aunomdupeuple, qui apparaissent comme des slogans sans substance ni proposition marquante. C’est d’ailleurs sans doute ce qui explique pourquoi aucune de leurs communautés ne s’est vraiment distinguée sur twitter, à l’exception de Mélenchon avec son hologramme. Cette incapacité à diffuser et faire discuter ses propositions sur Twitter est d’autant plus remarquable au regard de la propension de B. Hamon et de ses soutiens à avoir réussi lors des débats de la Primaire de la gauche à imposer et mobiliser autour de ses propositions, et notamment le #revenuuniversel, comme nous l’avons vu dans une précédente analyse. Communiquer est important, mais sans propositions, comment marquer et mobiliser les électeurs ?

Par Guillaume Sylvestre et Jérémy Cauden, Consultant Digital et e-réputation

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s